[Dossier] Comment bien choisir son casque de réalité virtuelle ?

0
264

La réalité virtuelle intéresse de plus en plus les entreprises. De nombreux modèles existent déjà sur le marché, mais ne se valent pas tous. Plusieurs facteurs viennent les différencier, comme le prix, le mode d’utilisation, la puissance requise et la qualité. Afin de vous aider à choisir au mieux le casque qui vous convient, nous vous proposons un court récapitulatif des spécificités des casques les plus populaires.

OCULUS RIFT ET HTC VIVE, LES CASQUES HAUT DE GAMME

Actuellement dominé par l’Oculus Rift et le HTC Vive, ce secteur intéressera ceux qui souhaiteraient faire une utilisation sédentaire de la réalité virtuelle. En effet, il vous faudra non seulement disposer d’un ordinateur capable de supporter les puissances mises en œuvre, mais aussi réquisitionner, notamment pour le Vive, un grand espace pour installer les capteurs de mouvement. Quoiqu’un peu lourds, les deux casques sont confortables à utiliser.

OCULUS RIFT RVC
Il vous faudra compter 699€ pour vous procurer l’Oculus Rift (sans compter le prix des manettes) et environ 899€ pour le HTC Vive (accompagné de tous ses accessoires). Ces prix élevés devraient limiter, dans un premier temps, la propagation de la réalité virtuelle dans l’univers du gaming PC. De plus, très énergivores, ces deux dispositifs vous amèneront fort probablement à devoir investir également dans les composants de votre ordinateur.

HTC VIVE RVC
Bien entendu, ce sont les deux expériences les plus qualitatives de la VR. Sachez également que l’Oculus compte déjà une centaine de jeux disponibles, contre seulement une quarantaine pour le VIVE. HTC a donc tout intérêt à accélérer sa production de contenu, car on sait que ce facteur sera décisif.

LE PLAYSTATION VR, LE CASQUE DE REALITE VIRTUELLE POUR CONSOLE DE SALON

Le PlayStation VR est sans doute le casque qui démocratisera réellement la réalité virtuelle. Ce sera, à sa sortie, le seul dispositif àmême de proposer la VR sur console de salon et nous avons déjà pu constater l’impatience des gamers à ce sujet.

PSVR RVC
Des graphismes de bonne qualité, une réactivité exemplaire et des sensations réalistes devraient parvenir à ériger ce casque en référence. Nombre de jeux existent déjà et d’autres, souvent basés sur des licences populaires comme Star Wars, Fallout ou encore Batman devraient voir le jour prochainement en vue alimenter son succès futur. Le PlayStation VR ne devrait, lui, pas souffrir d’un manque de contenu.

PSVR BUNDLE RVC
Sachez tout de même qu’il vous faudra débourser la somme de 399€ pour mettre la main dessus, et 520€ pour le pack complet comprenant la caméra et les PSMove. C’est tout de même plus que ce que coûte la console à l’heure actuelle. Ceci devrait probablement ralentir son essor. Il est à noter qu’il est très confortable à porter.

LES CASQUES DE REALITE VIRTUELLE POUR MOBILES

Dans cette catégorie de casques à usage nomade, le Samsung Gear VR (créé en collaboration avec Oculus) est probablement le plus abouti et n’est proposé qu’à 99€. Simple d’utilisation et léger, il vous procurera une expérience de la réalité virtuelle de qualité. Vous pourrez non seulement profiter des contenus de l’Oculus Store, mais également parcourir votre propre galerie pour un effet « écran géant » des plus plaisants. Hélas, il n’y a pas de mousse au niveau du nez et il peut se révéler douloureux au bout d’un certain temps. Autre inconvénient, le constructeur coréen à choisi de ne rendre son casque compatible qu’avec certains modèles de ses propres smartphones. Les autres utilisateurs, qu’ils soient sur Android ou iOS devront fatalement s’orienter vers d’autres modèles.

SAMSUNG GEAR VR RVC
Différents casques réservés à une utilisation mobile et moins sectaires existent néanmoins. L’Homido, par exemple est, pour son prix de 90€ (fourni avec une télécommande bluetooth) une bonne alternative. Il est compatible avec la quasi-totalité des téléphones Android récents. Avec son design soigné, son confort d’utilisation et sa navigation intuitive, la marque française se positionne en concurrent sérieux pour ceux qui voudraient entrer sur le marché.

Homido RVC
Le Zeiss VR One, quant à lui est fonctionnel avec Android et iOS. C’est celui qu’on a le moins apprécié à la rédaction. En effet, premier et gros point négatif : Il n’incorpore pas de système de navigation indépendant. Vous devrez donc vous procurer une manette pour pouvoir l’utiliser. Les graphismes, quant à eux, sont loin d’être éblouissants et ne justifient en rien son prix de 129€.

ZEISS VR ONE RVC

LES GOOGLE CARDBOARDS

Ce sont les premiers casques à avoir fait connaître la réalité virtuelle au grand public. En effet, le Google Cardboard, par une large communication a déjà séduit plus de 5 millions d’utilisateurs. C’est bien plus que le Samsung Gear VR qui en compte à peu près un million. Offrant une expérience en réalité virtuelle respectable, il permet de profiter de la réalité virtuelle à moindre coût. En effet, proposé pour une poignée d’euros, il vous sera même possible de le créer vous-même en téléchargeant le patron sur internet et en vous procurant les lentilles par vos propres moyens.

Googel Cardboard RVC
D’autres Cardboards ont vu le jour depuis. C’est le cas du Trailblazer V2 qui est d’excellente qualité et qui peut prétendre concurrencer le Google Carboard. Ses matériaux de bonne facture promettent une expérience satisfaisante de la réalité virtuelle. De plus, il est déjà assemblé et est compatible avec la majorité des téléphones actuels. Il vous coûtera environ 20€, ce qui est acceptable compte tenu de la qualité de sa manufacture.

Trailblazer RVC
Enfin, vous pourrez vous tourner vers le D-Scope, ou l’Andoer DIY, qui sont à des prix plus accessibles encore (si c’est possible dans cette catégorie) et vous permettront de vous essayer, temporairement et sommairement à la réalité virtuelle sans investissement majeur.

ANDOER RVC

Le point noir de cette catégorie est bien entendu lié au confort. Leur construction cartonnée peut se révéler déplaisante lors de longues utilisations, mais surtout, le fait de devoir constamment le tenir en place avec la main peut causer rapidement une fatigue de l’utilisateur. Nous vous conseillerons donc de vous procurer ce type de casques pour un usage limité, ou pour regarder des vidéos à 360°, ces appareils n’étant pas adaptés à la pratique du jeu vidéo.

EN CONCLUSION

Le choix d’un casque dépend de deux grands facteurs. Le premier est l’utilisation que l’on souhaite en faire. Les gamers, habitués à la position sédentaire, auront plus d’affinités avec des casques comme l’Oculus Rift, L’HTC Vive ou le Playstation VR. Ces derniers possédant souvent des machines puissantes dans lesquelles ils ont souvent énormément investi, le prix ne devrait pas constituer un frein.

Ceux qui souhaiteraient en faire une utilisation nomade s’orienteront vers des dispositifs comme le Samsung Gear VR, l’Homido ou le Zeiss VR One. Ces casques vous offriront une expérience de la VR à un prix encore très accessible. Confortables et compatibles avec une grande partie des contenus déjà disponibles, ces derniers sauront satisfaire le grand public désireux de découvrir, dans de bonnes conditions, la réalité virtuelle.

Enfin, pour les curieux qui auraient envie d’utiliser la réalité virtuelle de manière ponctuelle, les Cardboards sont idéaux. Proposés à des prix dérisoires, ils vous donneront, moyennant quelques concessions sur le confort, une bonne idée de cette technologie. L’idéal serait donc de commencer par vous procurer l’un de ces casques avant d’opter pour une solution supérieure.

Cet article [Dossier] Comment bien choisir son casque de réalité virtuelle ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Source: Réalité virtuelle

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY